mercredi 2 avril 2008

Arabisartion du système éducatif

un débat passionne sur le forum alternatif, voici deux extraits de ce qui se dit:
Salengro dit:
Moi je fais partie de l'ancien systeme (avant arabisation) toi aussi ... la pluspart d'entre nous ici !! Et si on compare notre generation (ainsi que celle qui nous a precedé) et celle de la reforme dite d'arabisation, on se rend compte que la nouvelle generation n'est ni bonne en Arabe, nulle en francais et alors la illettrée en anglais !!!
Tu sais pourquoi ?? parceque a notre epoque on avait une formation heterogene et varriée et que maintenant on a un seul moule rigide dans le qual on confond Arabe et derja ... plus que la moitié des profs de math physiques et sciences enseignent en derja .. ce qui lamine completement les chances d'internationalisation de nos etudiants !!

Prenons l'exemple de l'algerie ... ils se sont tellement cloitrés dans cette arabisation que leur nouveaux etudiants ont du mal a s'exporter ... pire ils sont obligés de "draguer" les Algeriens vivant en France pour pourvoir les postes tres importants come le droit ou le commerce international ... ou meme l'informatique.
En passant .. c'est grace a l'arabisation que l'algerie a choppé le virus de l'islamisme (mais ca c'est une autre histoire)

Bref grace a la reforme de l'arabisation on se retrouve cloitrés et enfermés sur nous memes, incapables de communiquer avec les autres !!

Maintenant prenons l'exemple des pays scandinaves finlande suede dannemark norvege etc !!!
Comment font ils ?? vous croyez qu'ils ont impose leur langue locale sur toutes les matieres de l'enseignement ???
Eh ben non ... ils sont tous parfaitement bilingues (avec l'anglais) les finlandais sont tri-lingues ... Car ils n'ont pas de complexe !! Il savent que s'ils imposaient leur langue partout ils allaient mourrir !! ils ont choisi d'enseigner et d'integrer l'anglais partout dans leur programme entre autre les sciences et l'informatique !!

La reforme de l'arabisation est un zele et un complexe inassumé !!



Kaaboura dit:
Je fait partie de l'ancienne école aussi, dans laquelle l'arabisation a commencé (jusqu'en 6ème année primaire). Je ne me sens pas si nul ni en arabe ni en français.
Le problème de notre système éducatif ne réside par dans "l'arabisation" qui à mon avis est un faux problème mais dans le changement du mode d'enseignement (par exemple: apprendre l'enfant le mot en entier, plutôt que de lui apprendre les lettres puis comment faire des mots) et le système d'évaluation des élèves avec des passages de classes systématiques même pour des élèves qui n'ont rien capté. C'est cette façon de procéder qui est en grande partie la cause de la décadence de notre système éducatif et la création de générations de quasi-illettrés.
Tu parles de l'Algérie mais je penses que c'est très différent de la Tunisie. Une arabisation "mal faite", car prise sur un coup de tête politique, sans programme bien établi.
Le fait que c'est à travers l'arabisation que les algériens ont choppé l'islamisme est un peu simpliste. L'islamisme s'est bien implanté car le FLN (comme en Egypte) a misé sur les islmistes pour contrer les mouvements de gauche.
Concernant les scandinaves, je suis d'accord avec toi sur le bienfondé de leur stratégie. je te signale qu'ils ont bien intégré l'anglais mais ils ont jalousement développé leurs langues nationales en tant que langues scientifiques.
Pour te le prouver, j'ai effectuer une recherche sur la "National Library of medicine" : il existe 16194 articles en finnois, 32847 articles en norvégien, 48808 articles en suédois, 48510 en danois et même 782 articles en islandais (peuple de quelques centaines de milliers d'habitants) contre 249 seulement en arabe (300 millions de locuteurs).
Je pense personnellement qu'il faut promouvoir le rôle de la langue arabe comme langue d'enseignement littéraire et scientifique sans négliger les autres langues essentiellement l'anglais. Ce n'est pas l'arabe qui est à l'origine de notre mal mais c'est plutôt nous qui sommes à l'origine du sien!!


suite de la discussion ici

2 commentaires:

أنيس a dit…

Entièrement d'accord avec le deuxième intervenant!

Le problème n'est pas la langue mais bien le système (qui n'apprend pas le bilinguisme !)
Est-ce normal qu'entre tunisiens on discute en français ??

Anis

Nadouille a dit…

Une autre intervention que je trouve intéressante (par Ghoul):

Il faut se rendre à l'évidence, c'est parce que le monde arabe a complètement raté le train du développement scientifique que sa langue a perdu ce terrain là, et ce n'est pas en imposant la langue seule qu'on va rattraper ce train. Au contraire, le résultat risque d'être inverse puisqu'on va couper les générations futures des évolutions des sciences à cause du simple problème de la non disponibilité des ressources scientifiques dans une langue qu'ils maitrisent.

Ce n'est donc pas un problème de poules et d'oeufs mais un problème de charrue et de boeufs, ou de 7sira et jema3 si vous préférez.

Peut être que si un jour, nous avons une communauté scientifique importante et productive en termes de publication, et que cette communauté par sa propre initiative ou par l'encouragement de l'Etat commence à publier en arabe, à traduire les nouvelles publications et à écrire des livres spécialisés dans leurs domaines, peut être que dans ce cas on peut envisager d'avoir des filières enseignées en arabe pour les génération suivantes. En attendant je ne vois pas l'intérêt d'une telle démarche alors qu'elle ne mène nulle part.