vendredi 10 juillet 2009

Femme Tunisienne


Avec celui des pays occidentaux, l’écosystème tunisien est le plus riche en biodiversité, le plus complexe, le plus émancipé et le plus productif de la planète arabo-musulmane.


Ministre, députée, médecin, pilote, avocate, magistrate, cadre supérieure, alternaute, institutrice, journaliste, chirurgien-dentiste, pharmacienne, ... la femme tunisienne à tête nue est aujourd'hui encore présente dans toutes les activités professionnelles de ce pays bâtie ... par une femme, Elyssa.



Jusqu'ici " sans bout de chiffon" sur ses pensées, la femme tunisienne représentait un symbole lumineux de la modernité de sa société, pilier bien ancré de son identité authentique, une "femme démocrate", mais, malgré la circulaire de 1981, devient de plus en plus un bouclier vulnérable face à l’extrémisme, le fanatisme et le repli sur soi.


L'esprit du texte du CSP de 1956 ne suffit plus, la femme tunisienne à tête nue est décimées par le prêche intensif et le réchauffement théologique. Et comme rares sont les pays ayant soutenu la proposition d'un moratoire sur cette mode orientale d'inspiration sectaire et importée par les chaînes et boulets du Golfe, adoptant une interdiction totale du voile sur la femme, l'espèce est menacée !


C'est pourquoi l'ALTERNATIF (Fonds international pour la sauvegarde des femmes tunisiennes à tête nue) a soutenu cet appel à l'action car une telle interdiction pourrait permettre aux populations de jeunes laïcs de se reconstituer et de retrouver pleinement ses droits.

Texte proposé par Phidias sur le Forum Alternatif Tunisien

3 commentaires:

Amel a dit…

Au début de ton blog j'étais contente que pour une fois sur la blogosphère on ne fasse pas une association devenue inévitable entre l'émancipation de la femme et le foulard.
En lisant femme "à tête nue" , je n'ai pas perdu espoir en disant que ça doit être au sens figuré. Est-ce que c'est le cas? J'espère que la réponse sera oui.

Car vois-tu on ne peux pas mesurer l'émancipation d'une femme par un foulard. Des femmes médecins, cadres, chirurgiennes cultivés peuvent être voilée. Ceci est un choix religieux et qui n'est pas un signe(je ne cesse de le répéter) d'une soumission à l'homme. C'est une obligation divine, c'est un choix religieux et qui n'affecte pas la personnalité de la femme et encore moins son émancipation, L'émancipation se mesurant par la culture et l'ouverture d'esprit. Et on peut être cultivé et ouvert sans tomber dans le pêché.

On peut faire le parallèle avec les musulmans qui font leur prière, qui ne boivent pas le vin, qui donnent l'aumône, ceux là sont peut être moins émancipés que les autres parce qu'ils se mettent des limites comportementales et se donnent des obligations strictes. Bien sûr que non, notre monde musulman connait heureusement des penseurs musulmans très émancipés.

Ceci dit, ce qui menace l'émancipation des femmes n'est pas ce bout de chiffon. C'est la propagation de "l'islam ignorant", celui qui n'accepte pas la différence, qui la juge et qui menace notre liberté d'expression.

Aujourd'hui j'assiste à des insultes proférés par des gens qui se disent plus musulmans que les autres. Et bien qu'ils commencent d'abord par apprendre le comportement éthique que le coran et notre prophète nous ordonnent de suivre. Car il ne suffit pas de faire ses prières et de faire pousser la barbe pour être le meilleur des musulmans.

Holy Trousers a dit…

Effectivement Amal, c'etait au sens propre et figuré, d'ailleurs c'est la raison pour laquelle phidias avait dit "sans bout de chiffon" sur ses pensées.
Mais cela ne veut pas dire que le bout de chiffon ne représente rien de dangereux.
Je partage ton opinion que le "non-port du voile" ne reflète pas l'emancipation de la femme tunisienne, mais je pense aussi que son port exclue la possibilité qu'elle puisse etre emancipée.
Ici,profession ou niveau d'education ne reflètent aucunement cette emancipation.
L'emancipation de la femme, c'est avant tout un combat contre sa discrimination, contre les lois sexistes et une reclamation de sa liberté et egalité avec l'homme.
Le voile est TOUT SAUF CA !
Il reflète la soumission aux dogmes sexistes et oppressifs qui ont caractérisé la majorité de nos sociétés et civilisations et réstés gravés dans les textes intouchable des religions.
D'ailleurs, le voile n'est pas un obligation divine, on a déja prouvé ca plusieurs fois, tu peux visiter le forum pour lire les explications des textes coraniques.
Et même s'il l'était, une femme emancipée ne serait jamais fière de le porter, meme si elle risquait de contredire les commandements de sa religion.
Une très proche amie a moi, musulmane pratiquante, n'a jamais porté le voile, elle priait sans voile, et elle s'indignait de la position de la femme dans l'islam.
C'est ca etre femme emancipee.

Amel a dit…

@Holy trousers

En fait par obligation divine je veux parler de la position des savants musulmans sur le voile. Car on sait que les musulmans sont formatés à suivre les savants musulmans sans essayer de les contredire. Ces mêmes savants nous obligent à ne pas pratiquer el ijtihad et donc ne pas essayer par nous même de comprendre et d'interpréter le coran selon notre contexte social, économique etc etc...