dimanche 6 janvier 2008

Empathie


Il y eut un moment où je trouvais ce sentiment hypocrite.

J’avais lu un jour un article sur les sentiments, et il traitait évidement de l’empathie, la considérant comme le sentiment humain #1. Dans une phase de misanthropie on ne peut qu’en rire. Ma sociabilité que je retrouve peu à peu me permet de me rendre compte à quel point cela est vrai (même si je continue à croire qu’il n’est pas exclusivement humain). L’empathie reste pour moi un mystère. Je ne vais en parler que pour les moments de tristesse, parce que pour les autres, j’estime qu’on sait toujours comment réagir (pour mon cas en tout cas):

Quand quelqu’un me dit qu’il va mal, je prends un mini-choc (la norme veut que tout le monde aille bien, alors on l’intègre malgré soi). Ensuite je suis à mon tour triste, à cause de la situation, mais aussi à cause d’un sentiment d’incompétence. Comme si le fait que quelqu’un vienne me raconter son sentiment m’oblige à l’aider (je veux bien! Mais comment?). Et puis après j’ai peur de commettre des fautes, à cause d’une maladresse l’autre personne peut facilement devenir encore plus triste ou bien s’énerver par exemple.

Et l’empathie par rapport à un groupe de personne? Voyez vous, quand je dis que l’empathie est un sentiment hypocrite, faut dire que je ne me suis jamais trop éloigné de cette impression. L’empathie existe, ce que je niais presque avant, mais je vais prendre quand même 2 exemples qui illustrent bien mon avis:
Il y a 2 semaines à peu prés, je prenais le métro pour rentrer chez moi. Dans une station, un monsieur sur chaise roulante entre. C’était peut être un SDF, en tout cas il empestait l’alcool et ses habits n’étaient pas d’une propreté impeccable. On l’a aidé à rentrer (je n’approuve pas
ces trucs: c’est dire « tu es dépendant(e) de notre société, et tout ça parce que tu ne peux pas utiliser tes jambes ». Ça ne s’arrête pas là, une fille se poste devant lui, avec son sourire 100% hypocrite et lui dis « Ça marche ? » «Ah non! Ça ne marche pas, ça roule *rire hypocrite
de la fille* d’ailleurs chez moi, rien n’a jamais marché, tout a roulé! *re rire hypocrite de la fille* ». Il a voulu lui faire un baisemain, elle lui a tendu sa main avec dégoût. Sachant qu’elle n’aurait jamais accepté la chose d’un autre individu, pourquoi laisse-t- elle faire là? Le fait de ne pas pouvoir marcher est tellement inhabituel qu’on en change son comportement?
Ce que je veux dire par cette critique, c’est qu'ici, l’empathie qui se manifeste par la pitié n’est juste là que pour rappeler à celui qui la ressent sa supériorité. « Mon boulot est nul, mon quotidien est plat et là, un handicapé me rappelle que moi, j’ai toujours mes jambes, même si je ne suis pas heureux(se) pour un sou. Ce n’est pas son handicap qui m’attriste (après tout on en voit tous les jours des gens qui ont un doigt en moins, un cheveu sur la langue, une hernie, …), mais c’est le fait que, marcher est pour moi tellement important, que je le montre à cette personne. »

Second exemple piqué du blog de Gloglo. Je ne vais pas me casser la tête, alors je vais juste copier l’article et le commenter :


« Le luxe a un prix!

...ce prix est la vie des plus miséreux!
Je n'ai jamais aimé le luxe. Quand je dis luxe, je parle bien sur de tout ce superflu ... tout ce gaspillage ... toutes ces richesses qu'on étale au vu du monde, alors que plus de la moitié de la planète vit dans la misère et la pauvreté absolue. J'ai eu l'immense plaisir de voir un documentaire sur la Ville qui fait rêver pas mal de gens, en particulier ceux qui revend de Richesses et de Luxe : Dubaï. Perso, ce genre d'endroits ne m'a jamais fait rêver. JAMAIS. Pour la simple et bonne raison que ce monde superficiel me dégoûte.

J'ai vu un énième documentaire qui montre à quel point ils sont fiers de leurs bâtiments ... leurs créations ... leur Luxe ... Leur îles à la con ... Et tout ces pète-culs qui viennent en courant pour acheter le dernier loft à la mode ... Sans oublier qu'on peut acheter sur commande, avant même que l'appart de rêve soit construit.
Pas d'inquiétude! Leur fourmilière est là! Leurs esclaves sont là 24h/24 pour réaliser vos
rêves de richesse et de paradis sur terre. Eh oui! Que Dieu bénisse ces pakistanais ... ces philippins ... ces sri lankais ... tous venus construire Dubaï.
Dernière main d'oeuvre à la mode dans ce bled? Les Chinois! Eh oui ... les chinois valent un peu plus chers que tous les autres car chaque nationalité vaut un prix précis ! Triste constat: Ces hommes sont exploités à en crever ... On leur confisque leurs papiers pour les empêcher de se révolter ou d'aller voir ailleurs ... On les entasse dans des petites pièces a près de 20! Evidemment, on étouffe l'épidémie de suicide au sein de cette main d'oeuvre qui n'en
peut plus d'être traité comme des moins que rien. Sans oublier ceux qui meurent dans des incendies lors de ces constructions! Ces hommes, venus chercher un travail pour pouvoir faire "mieux vivre" une famille rester au pays, se retrouvent prisonnier d'un enfer en plein paradis!
Je suis révoltée quand je vois ça. Ce respect que le monde a pour l'argent ... et ce mépris qu'on peut avoir pour les plus opprimés ... ceux qui méritent l'attention de Tous. »
http://violeeeet.canalblog.com/archives/p15-15.html

Bizarrement, et même si ça me révolte, ça ne me choque pas. Les p’tites bourges gâtées
jusqu’aux dents peuvent adopter les p’tis africains qu’ils veulent, faire autant de dons qu’ils peuvent, mais qu’on ne touche pas à leur luxe! « J’ai mal quand je vois un pauvre petit enfant mourir de faim, alors que notre société gaspille tout, je vais donc donner de l’argent à ceux qui s’en occupent.». Par contre, comment vient le café jusqu’en Europe, le chocolat que je mange tous les jours, le coton avec lequel je m’essuie et le dernier jouet du p’tit faut pas en parler! Déranger le train-train quotidien à cause de p’tites gens qui n’avaient qu’à naître dans des familles plus riches n’est pas permis.

Perso, je trouve que l’empathie est le seul sentiment que l’homme ait réussi à maîtriser et dont il peut jouer donc. Il le maîtrise et ne le surprend plus, il n’est plus brut, totalement artificiel.



vos réactions ici ^^

1 commentaire:

Nadia a dit…

Merci d'avoir cité un de mes coups de gueule :p ...

Sinon, l'empathie, pour moi, c'est la capacité à pouvoir se mettre à la place de l'autre en ne se basant pas sur son propre vécu ... ses propres "normes".

C'est une façon de comprendre l'autre sans poser de jugement ... et s'en revenir à soi.
Ce n'est pas une réaction face à une information ... mais c'est une perception d'informations qui nous permettent de ressentir les choses sans se laisser influencer par les "interferences".

L'empathie, c'est ce qui nous rend (ou nous garde) humain. Tout simplement.

Concernant Dubaï, c'etait une reaction face à un documentaire (un de plus) que j'ai vu à la tv ... et oui, tout cela me choque terriblement car leur façon de faire les choses est completement a l'opposé de leurs soi-disants valeurs et principes.
Evidemment c'est une chose parmi d'autres ... Le Monde par en cacahuètes et ça, ça dépent de la collectivité.



G*G