mardi 24 février 2009

Jeu pour la commémoration du centenaire de la naissance de Abou Al Kacem Al Chebbi


Le 24 février 1909, la Tunisie voit naitre son plus grand poète : Abou Al Kacem Al Chebbi.
Qu'en reste il un siècle plus tard ? les deux fameux vers de "Iradat al hayat "sont connus de tous, mais qu'en est-il de ses autres poèmes ?

Le centenaire de sa naissance est l'occasion rêvée pour faire revivre ses plus belles oeuvres. Nous vous proposons à cette occasion un jeu :
Il s'agit de choisir un poème ou un vers d'Abou el Kacem Chebbi et de dire ce qu'il vous évoque comme pensée, souvenirs, émotions...

A vos plumes !!

6 commentaires:

Sofiène a dit…

mon vers préféré c'est l'un des plus connus, qui inaugure الى طغاة العالم
:
ألا أيها الظالم المستبد
حبيب الظلام عدو الحياه
...

une traduction en français :
O tyran opresseur !
amant des ténèbres, ennemi de la vie !
...

laabed a dit…

cette fièrté qui habite la majorité des tunisiens elle inoculée en partie par chebbi et ses poèmes: un grand chant d'amour pour la patrie , pour les hommes et les femmes , pour la dignité , pour la liberté,un gran poète tunisien dont la commémoration du centenaire de sa naissance mérite une plus grande médiatisation, dommage.

lilia a dit…

أنت قدسي ومعبدي وصباحي وربيعي ونشوتي وخلودي

يا ابنة النور إنني أنا وحدي من رأى فيك روعك المعبود

فدعيني أعيش في ظلك العذب وفي قرب حُسنك المشهود

عيشة للجمال والفن والإلهام والطهر والسنَى والسجود



عيشة الناسك البتول يناجي الرب في نشوة الذهول الشديد

وامنحيني السلام والفرح الروحي يا ضوء فجري المنشود

وارحميني فقد تَهدمت في كون من اليأس والظلام مشيد

أنقذيني من الأسى فلقد أمسيت لا أستطيع حَمل وجودي

صلوات في هيكل الحب

ce qu'il m'évoque comme souvenirs ou émotions ? je n'en suis pas si sûre, ou plutôt j'aimerais mieux faire semblant de ne pas savoir :)
qu'est-ce qu'il est beau ce poème ! je m'en lasse pas, je dois avouer que je pensais être plutôt fan de la poésie française, Musset,Verlaine,Aragon et les autres, pour les poètes arabes c'était tout juste les plus connus, je cherchais ni à connaitre, ni à chercher, et j'en ai honte ! oui honte ! mais là à sentir tant d'émotions dans ce poème, je comprend les choses auxquelles je suis passée à côté sans m'en rendre compte !
c'est que ce beau poème je le connaissais sans vraiment le connaître !
heureusement pour moi qu'il n'est jamais trop tard pour apprécier les belles choses! :)

zahraten a dit…

Ouledtou tali9an katayfi ennassim

Les poèmes de Belgacen Ecchabbi (comme nous ,jeridya, aimons l'appeler)ont été traduits en QUINZE langues
quellques vers me viennent à l'esprit (ce n'est pas une traduction)
de son poème "iradatou el hayat"/::
"Idha ma tamihtou ila ghayattin...Rakibtou el mouna, wa nassitou al hadhar"
"wa lam atajjanab ou3oura echi3ab wa laa koubbatta 'ellahabi elmousstamir..
"wa man laa youhibbou sou3ouda el jibaal..ya3ichou abada eddahri bayna el 7houfar .."

Peux tu publier en Arabe son poème
"salawat fi haykel el hob "(prières dans le temple de l'Amour) merveilleux ...

Anonyme a dit…

"Na7nou namchi wa 7awlana hatihi el akwanou tamch ... lakin li2ayati ghaya?"
Magnifique, et personne ne peut donner de réponse à cette simple question: On se sens petit devant ceci.

slah a dit…

إذا الشعب يوما أراد الحياة فلا بد أن يستجيب القدر
ولا بد للظلم أن ينجلي ولا بد للقيد أن ينكسر
يعطي هذا دفعا معنويا للشعوب حتى تثابر على مزيد العطاء والبذل وحتى تقاوم الظلم ولاتخضع للظالم